Tour de la Vade

La tour de la vade: Construite au temps de Saint-Louis pour renforcer ce côté de la cité. Avec son puits et son four, elle est pratiquement indépendante des courtines dont elle est comme décrochée. Elle pouvait résister par elle-même aux assauts de l'ennemi. Elle fût durant des siècles le siège principal des Mortes-payes (compagnie instituée par Saint-Louis pour la garde perpétuelle de la cité et du château). C'est à son sommet que l'on fixait le papegay, c'est à dire le perroquet de bois, que les candidats au titre de roi devaient abattre d'une flèche d'arbalète. Cette épreuve, organisée par les consuls aux alentours du dimanche de Pentecôte, attirait un grand nombre de concurrents qui s'assemblaient dans un enclos voisin, dit le camps du Roi.